Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les Royaumes du Nord de Philip Pullman

Il y a de cela quelques années, je dirais même une bonne dizaine si ce n'est plus, un pote m'avait filé ce premier tome de la trilogie de Philip Pullman, À la croisée des mondes. À l'époque, je n'ai jamais réussi à me plonger dans l'histoire. Après de multiples tentatives ayant échoué et plutôt que de garder le tome pour un temps indéterminé, j'ai préféré le rendre au pote en question. J'ai suivi de très loin la sortie du film en me disant que je retenterais à l'occasion. En furetant sur LivrAddict, je suis retombée sur ce titre, l'ajoutant à ma WL. Le Challenge WishList démarrant le 1er janvier, c'était l'occasion de retenter l'expérience...

LesRoyaumesDuNord.jpg

L'histoire démarre à Oxford, en Angleterre mais dans une Angleterre un peu différente de la notre. Dans ce monde, tout être humain est lié à un dæmon, une créature polymorphe durant l'enfance et qui prend sa forme définitive lorsque l'enfant entre dans le monde des adultes. Dans ce monde vit une jeune fille, Lyra, en compagnie de son dæmon Pantalaimon donc, qui passe son temps à faire les 400 coups dans les recoins du Jordan College en compagnie de son ami Roger, le fils du cuisinier. Un jour qu'elle était partie explorer le salon privé de l'érudit, elle se fit surprendre par Lord Asriel, son oncle, venu tenir conseil suite à sa dernière expédition dans le Nord. Il y avait fait une étrange découverte concernant la Poussière, une particule élémentaire dont nous savons peu de choses, et souhaiter repartir afin de continuer ses recherches et découvrir ce qu'il était advenu des recherches d'un scientifique retrouvé mort. Pendant ce temps, à l'autre bout du pays, des enfants commençèrent à disparaitre. On ne savait ni où ni comment cela arrivait, nous n'avions qu'un nom pour décrire les kidnappeurs, les Enfourneurs. Pas mal de rumeurs coururent les concernant, dont une qui revenait, les enfants étaient envoyés dans le Nord. C'est pourquoi, le jour où son ami Roger fut à son tour kidnappé, Lyra fit tout son possible pour tenter de le sauver...

Comme je l'ai dit précédemment, j'ai déjà tenté la lecture de ce roman sans réussir à me plonger dans cet univers. Cette fois-ci fut également compliquée mais j'ai tenu bon et une fois passé ces premiers chapitres douloureux, j'étais partie et les pages ont commencé à défiler. Dès le départ on est plongé dans une des éternelles aventures de Lyra, on ne sait pas trop qui elle est et à part déambuler dans les couloirs du Jordan College et des rues d'Oxford, elle n'a pas l'air de faire grand chose de ses journées. Et vu comment se comportent les adultes avec elle, il semblerait qu'elle ait une certaine importance sans qu'on nous dise pourquoi. J'avoue que même si j'aime bien le mystère, celui-ci ne m'a pas emballé plus que ça. Vint ensuite l'arrivée de Mme Coulter, personnage fort énigmatique lui aussi qui semble avoir un lien avec les kidnappeurs, bien que ceci ne sera révélé à Lyra qu'un peu plus tard, parmi d'autres révélations la concernant. On se retrouve alors plonger dans la haute société londonienne en compagnie des deux jeunes femmes. L'intrigue commence à s'étoffer et on a envie d'en savoir un peu plus sur une certaine expédition prévue dans le Nord que Mme Coulter est en train d'organiser. Mais il faudra attendre la fugue de Lyra et ses retrouvailles avec les gitans pour que vraiment l'histoire se mette en marche. C'est à ce moment-là que je me suis vraiment plongée dans l'histoire, découvrant certains secrets sur l'histoire de la jeune fille, rencontrant certains personnages des plus intéressant, qui nous promènent dans des contrées froides et pleines de surprises.

Ce premier tome est là pour poser les bases de l'histoire. Nous avons un grand mystère, la Poussière, qu'est ce que c'est, pourquoi réagit-elle à telle ou telle chose, pourquoi l'église semble en avoir si peur, pas mal de questions qui attendent leur réponse. Nous croisons les principaux protagonistes, Lyra, Lord Asriel, Mme Coulter, les gitans dont John Faa et Farder Coram mais aussi Iorek Byrnison, l'ours en armure, Lee Scoresby et son ballon, Serafina Pekkala la sorcière. Pas mal de personnes qui sont liées de près ou de loin à l'histoire de Lyra. On a aussi droit à un grand voyage dans un décor hivernal, vers une destination qui reste incertaine. On se laisse porter par es aventures de la jeune fille et bien que certaines situations paraissent invraisemblables même pour ce monde, on se laisse transporter. On apprend à détester certains personnages et à en adorer d'autres, certains, comme Lord Asriel est tellement complexe et on sait tellement peu de choses sur lui qu'on ne sait pas trop si c'est un gentil ou un méchant. J'ai cependant un léger problème avec Lyra. C'est une jeune fille qui n'a peur de rien ou presque, à qui il arrive tout un tas d'aventures et pourtant, quoi qu'elle fasse, elle ne se trompe jamais, même quand la situation parait plus que critique, elle arrive à s'en sortir avec une pirouette, à croire que rien ne peut la mettre en échec en dehors de ses études. On verra bien si dans la suite j'ai le même genre de sensation, mais pour le moment, faut avouer que ça chatouille un chouilla. Au niveau de l'écriture, le style est plutôt fluide, les pages s'enchaînent bien malgré quelques longueurs par endroit. Faut dire qu'il se passe tellement de trucs dans cete première partie qu'il faut tenir le rythme.

Au final, c'est un roman que j'ai bien aimé dans son ensemble, malgré ses quelques longueurs et ses nombreuses questions qui restent sans réponse. J'ai malgré tout envie de connaître la suite des aventures de Lyra, c'est donc que c'est une bonne chose ;) C'est un roman jeunesse qui se laisse lire, donc n'hésitez pas si vous ne connaissez pas encore cet univers ^_^

Pour plus d'avis, c'est par ici : Logo Livraddict

Miyu

Auteur: Miyu

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

GlaceCommeLaMort_1.jpg

Glacé Comme la Mort de James Hayman

Je viens de passer quelques jours en compagnie d'un vieil ami rencontré il y a maintenant un peu plus de deux ans. Il s'agit de l'inspecteur principal Michael McCabe que nous suivons dans une nouvelle enquête assez originale. Il aura du tout de même patienter quelques mois dans ma PAL avant que je ne lui fasse prendre l'air.

Lire la suite

LeChevalier.jpg

Absolument dé-bor-dée ! de Zoé Shepard

Malgré l'ambiance du moment qui se prête plus au frisson vu la proximité d'Halloween ou de Samhain au choix, j'avais envie d'une lecture rapide et légère après m'être plongée dans l'univers de Stephen King et son Shining si célèbre. En survolant ma liste de bouquins, je suis tombée sur le livre de Zoé Shepard qui a fait parler de lui à sa sortie, j'ai nommé Absolument Dé-bor-dée ! ou le paradoxe du fonctionnaire.

Lire la suite